... Mais je les soigne !

En juillet, je vous parlais de mes états d'âme avec mes rosiers que je garde en pot faute de ne savoir où les mettre (non par manque de place mais parce que je ne sais pas encore comment organiser le jardin dans son ensemble).

Oui, ils allaient tous plutôt mal... aujourd'hui je les trouve plus en forme !

DSC07404
J'aimerais bien savoir son nom à celui-là (appel au peuple !!?!)
J'avais commandé des rosiers en racines nues chez Willemse, mais il y en avait qui n'avaient pas repris donc j'ai fait une réclamation et on m'a envoyé celui-là... Pas un spécimen ce que j'avais commandé, puisque je n'aime ni le rouge ni le jaune ni le orange (MOI je voulais du VIOLET !!), du coup je ne sais pas du tout qui il est ?!
Les fleurs sont très petites avec différentes nuances.
Il fleurit en mai et fin août.
J'ai appris à l'aimer...

FIN AOÛT Il a été complètement défolié par des tenthrèdes !!!

DSC07249
Incroyable : plus aucune feuille !

Coupables :

DSC07363
Chenille (la verte au centre sur la tige)
et Tenthrèdes (fausses chenilles, on en voit deux sur la feuille de droite ) prises en flag' sur un autre rosier
!

Sur le moment, je n'étais pas emballée par le désastre croyant que le rosier allait dépérir mais aujourd'hui son feuillage est magnifique : adieu les vilaines taches noires et jaunes !
Finalement ce nettoyage lui a fait grand bien !
Et les poules se sont régalées des bebettes que j'ai ramassé.
Il va falloir que je sois plus vigilante : ce n'est pas la première fois que cela arrive.
J'ai lu qu'à la fin de leur cycle, les tenthrèdes du rosier se laissent tomber sur le sol pour tisser un cocon.
Il ne me reste plus qu'à biner fin septembre et au printemps
pour limiter la prolifération et enlever la couche de paillis pour la renouveler.

 

Pour blaguer, j'ajouterai que pour une fille qui n'aime ni le jaune ni le orange ni le rouge, j'ai aussi planté ça cette année :

DSC07416
DAHLIA DELIGHTING GLOW

Bref, revenons-en aux rosiers !

Le rosier indigoletta s'est refait une santé aussi :

 

DSC07354

Il ne faut plus que je tarde à leur trouver une place définitive désormais.
Bon... avant de partir, j'avoue que j'en ai perdu un quand même.
Pour compenser j'ai réussi des boutures ! On ne peut pas être mauvais partout ;-)


Ici, je ne traite pas et ne mets pas d'engrais chimique.
Par contre, je suis en train de me dire que le fumier de poules, ça va être de la bombe pour mes p'tits rosiers ;-)
Et puisqu'il faut se fixer des objectifs dans la vie... : j'en ai 5 en pot, challenge perso : en planter au moins 2 d'ici mars, avec la paille enrichie en crotte de poule ça va leur faire un bon départ dans la vie, non ?!